Une main gantée qui applique un adhésif structural sur une tôle.

FAQ sur les adhésifs structuraux

Bien que chaque problème soit unique, notre équipe d’ingénieurs experts a consigné certaines des questions les plus fréquentes pour vous donner une image globale des facteurs à prendre en compte.

webLoaded = "false"

  • Les adhésifs structuraux adhèrent aux surfaces supérieures des parties liées. Il importe donc de connaître précisément le matériau et les conditions des surfaces en question. Pour les métaux, est-ce que les adhésifs doivent s’appliquer directement sur ceux-ci ou est-ce que leur surface sera d’abord peinte ou recouverte? Pour les plastiques, quelle est la résine de base? Peut-il y avoir des restes d’agents de démoulage à la surface?
  • L’adhésif structural choisi doit offrir suffisamment de temps de travail (durée une fois le contenant ouvert, durée de conservation) pour permettre un mélange et une application appropriés de l’adhésif et pour assembler les parties à lier. Des assemblages de taille plus réduite ou des procédés de production plus courts doivent permettre l’utilisation d’adhésifs dont le temps de travail n’est que de cinq minutes au plus, alors que des assemblages de plus grande taille requérant alignement et serrage nécessiteront probablement une durée de travail d’au moins 20 minutes.
  • Les adhésifs structuraux offrent normalement une meilleure résistance à la rupture sur des surfaces propres, rugueuses et sèches. Cela demande généralement une légère abrasion et un nettoyage au solvant de la surface ou bien un nettoyage au solvant suivi d’un décapage chimique ou encore l’application d’un apprêt. Il convient de faire des essais d'adhérence pour savoir la préparation que requiert la surface dans chaque cas précis.
  • Ce sont les joints soumettant la surface d’adhérence à un cisaillement, à une tension ou à une compression qui offriront la plus grande résistance. Les conceptions où il se produit généralement un pelage ou un clivage de l’adhésif ou des pressions non réparties sur toute la surface d’adhérence donneront, par contre, une moins bonne résistance, bien que cette résistance puisse tout de même être suffisante. En outre, l’épaisseur optimale du joint se situe généralement entre 0,005 po et 0,020 po. Le processus de qualification de l’adhésif devrait toujours inclure des essais d’assemblage type pour s’assurer qu’il sera suffisamment efficace.
  • Les adhésifs structuraux se déclinent en plusieurs formats, notamment des liquides à faible viscosité et des mastics qui ne se rétractent pas, des formules à un ou deux composants, des temps de travail courts et longs et des conditionnements de diverses tailles et formes. La plupart des adhésifs structuraux à deux composants se présentent en gros contenants ou en systèmes pratiques de mélange de cartouches faciles à utiliser.
  • Tous les adhésifs structuraux présentent une résistance au cisaillement de l’assemblage en chevauchement d’au moins 6 894 kPa (1 000 lb/po²) sur de l’aluminium, mais les différentes compositions chimiques adhésives ont diverses propriétés :
    • Les adhésifs époxydes sont présentés en format à deux composants, dont le contenu se durcit au moment du mélange, et à un composant, dont le contenu durcit à température ambiante. Ils présentent, de façon générale, la résistance et le rendement les plus élevés. Ils offrent également la meilleure résistance aux températures élevées, aux solvants et aux intempéries. Ils adhèrent bien aux métaux, au bois et au béton; de plus, les adhésifs époxydes souples servent aussi à lier certains plastiques et caoutchoucs. Les adhésifs époxydes doivent normalement s’employer sur des surfaces abrasées et propres pour obtenir la meilleure résistance à la rupture possible.
    • Les adhésifs acryliques se présentent en format à deux composants et offrent une excellente adhérence et une très bonne durabilité, mais ils sont légèrement moins efficaces que les adhésifs époxydes. Cependant, ils comportent plusieurs caractéristiques qui facilitent leur application et les processus de fabrication. Parmi ces avantages, notons une plus grande rapidité de prise, une plus grande tolérance aux surfaces non préparées et huileuses et la possibilité de lier une vaste gamme de matériaux, y compris presque tous les plastiques. Les nouvelles formules des adhésifs acryliques sont stables à température ambiante et offrent une longue durée de conservation. Ils dégagent également une odeur beaucoup moins forte que les adhésifs acryliques standard.
    • Les adhésifs à l’uréthane sont des adhésifs à deux composants assez souples après durcissement et offrent donc une excellente résistance aux chocs et une bonne adhérence à la plupart des plastiques. Ils collent bien au bois, au béton et aux caoutchoucs, mais ils ont, d’une manière générale, une moins bonne résistance aux solvants et aux températures élevées. Les composants des adhésifs non durcis sont sensibles à l’humidité.
    • Les adhésifs instantanés sont offerts en format à un composant. Ce sont des liquides ayant une faible viscosité qui durcissent très rapidement par simple pression sur une surface humide. Un mince filet d’adhésif offrira une bonne adhérence sur les plastiques, les métaux et les caoutchoucs. Combinés à des apprêts, ils adhèrent aussi à des plastiques et à des élastomères à faible énergie de surface. Ils présentent, de manière générale, une souplesse et une résistance au pelage et aux chocs de niveau inférieur comparativement à d’autres adhésifs structuraux. Ils sont généralement utilisés pour la liaison des joints d’étanchéité et des assemblages plus petits.
    • Les adhésifs anaérobiques sont des adhésifs à un composant qui durcissent sur des surfaces de métal actif lorsque l’oxygène est éliminé du plan de collage. Grâce à ces produits, votre usine fonctionnera efficacement tout en réduisant les fuites et les coûts d'entretien. Ils ne collent cependant pas bien lorsqu’ils sont appliqués sur du verre, du plastique et du caoutchouc. Ils servent surtout à coller des filetages et à étanchéifier des raccords de tuyaux.
    • Les adhésifs de polyuréthane réactif sont des adhésifs à un composant qui s’appliquent comme un adhésif thermofusible, mais durcissent à l’humidité ambiante pour offrir une liaison presque structurale. Les temps de durcissement rapides et la résistance accrue au cours des 24 à 48 heures suivantes peuvent atteindre une résistance au cisaillement de chevauchement allant jusqu’à 6 894 kPa (1 000 lb/po²). Ils sont souples et résistent aux températures extrêmes et à la plupart des solvants. Le plus souvent, ils sont utilisés dans les liaisons où au moins un substrat contient ou transmet l’humidité, comme le bois ou le plastique.

Quelles sont les principales contraintes des adhésifs structuraux?

  • Une image de deux pièces de métal liées perpendiculairement.

    Traction

    La contrainte de traction est une force exercée perpendiculairement au plan et loin de la liaison adhésive. La force est répartie également sur l’ensemble de la surface de liaison (la contrainte de compression est la direction opposée où les substrats sont poussés ensemble perpendiculairement vers le plan de liaison).

  • Une image d’une pièce de métal liée sous une pièce en métal horizontale.

    Cisaillement

    Le cisaillement est une force qui s’exerce en travers de l’adhésif pour faire glisser les surfaces l’une sur l’autre. Ici, la force est dans le même plan que la liaison et est répartie sur toute la surface.

  • Une image de deux pièces de métal liées perpendiculairement.

    Clivage

    Le clivage est une force exercée sur un bord du joint et qui a un effet de levier sur la liaison à mesure que les substrats se séparent. Pendant que l’extrémité du joint de l’adhésif subit une contrainte, l’autre bord du joint ne subit, en principe, aucune contrainte. Le clivage se produit entre deux substrats rigides.

  • Une image d’une pièce de métal liée sous une pièce en métal horizontale.

    Pelage

    Le pelage est également une force exercée sur un bord du joint. Au moins un des substrats est souple, ce qui entraîne une plus grande contrainte sur le bord sans protection qu’avec le clivage.


Compositions chimiques des adhésives structurales

  • Adhésifs acryliques

    Des adhésifs à deux composants qui offrent une excellente résistance et une conception souple.

  • Adhésifs époxydes

    Une excellente durabilité et résistance dans des environnements extrêmes.

  • Adhésifs à l’uréthane

    Parfaits pour créer une liaison solide et souple entre des matériaux différents.

  • Adhésifs de polyuréthane réactif (PUR)

    Des produits à un composant qui combinent la vitesse des adhésifs thermofusibles aux avantages structuraux des compositions chimiques durcissant à l’humidité.

  • Adhésifs anaérobiques

    Offrent des ajustements et des joints d’étanchéité serrés pour les freins-filets, le scellement des tuyaux et les applications connexes.

  • Adhésifs instantanés

    Obtenez un rendement supérieur et une excellente adhérence rapidement.

  • Une icône d’un homme portant une cravate.

    Vous avez des questions sur la liaison et l’assemblage, et nous avons les réponses!

    Avis d’expert
Autres Sites de 3M
Portail des partenaires
Suivez-nous
Les marques mentionnées ci-dessus sont des marques de commerce de 3M, utilisées sous licence au Canada.
Changement de lieu
Canada - English | Français