Des solutions fiables. Au service de la prévention de la perte d’audition.

Nous comprenons parfaitement les besoins des travailleurs canadiens. De quel niveau de protection de l’ouïe vos employés bénéficient-ils vraiment? Chaque employé est différent. Chaque emploi est différent. Chaque oreille est différente. La perte auditive due au bruit est entièrement évitable. Découvrez comment 3M Science vous aide à faire des choix plus judicieux en matière de protection de l’ouïe.

Formation du travailleur

Perte auditive due au bruit


Vers la prévention

L’élaboration et la gestion d’un programme de protection de l’ouïe efficace peuvent être insurmontables et difficiles, surtout si vous ne savez pas où commencer.  3M travaille depuis longtemps avec ses clients canadiens pour les aider à résoudre leurs problèmes les plus complexes en matière de protection de l’ouïe.  C’est grâce à ces expériences que nous mettons à votre disposition une collection complète d’outils de formation, de mises à jour réglementaires et d’observations de nature générale afin de soutenir notre objectif commun qui est de prévenir la perte auditive due au bruit en milieu de travail.    

Foire aux questions


  • Quand ai-je besoin de porter un dispositif de protection de l’ouïe?

    Vous devez consulter la réglementation du territoire de compétence au sein duquel vous travaillez.
    • Selon la norme Z94.2-F14 de la CSA, lorsque la limite d’exposition moyenne de 8 heures est supérieure à 85 dB(A).
    • En règle générale, lorsque vous ressentez le besoin de crier afin d’être entendu 1 mètre (3 pieds) plus loin, les niveaux de bruit sont probablement de 85 dB(A) ou plus et un dispositif de protection de l’ouïe pourrait être requis.
  • Quel niveau de bruit exige le port d’un dispositif de protection de l’ouïe?

    Selon la norme Z94.2-F14 de la CSA, on devrait fournir un dispositif de protection de l’ouïe adéquat à toutes les personnes exposées à un bruit supérieur à 85 dB(A).
    • Consulter les autorités locales de votre territoire de compétence pour confirmer les exigences relatives au niveau de bruit dans votre milieu de travail.
  • Y a-t-il une technique appropriée pour insérer les bouchons en mousse?

    1. 1. Rouler lentement et comprimer les bouchons en mousse pour créer un cylindre très mince exempt de plis.
    2. 2. Insérer le bouchon comprimé dans le conduit auditif tout en tirant sur l’oreille vers l’extérieur et vers le haut avec la main opposée.
  • Comment doit-on insérer correctement les bouchons d’oreilles réutilisables?

    Passer la main à l’arrière de la tête et tirer l’oreille vers l’extérieur et vers le haut. Insérer l’embout rond, tourner doucement les bouchons jusqu’à ce que l’on sente le scellement de l’oreille, laisser la tige à l’extérieur pour le retrait. Tourner ou secouer doucement le bouchon pour briser le joint et permettre un retrait lent et sécuritaire.
  • Comment puis-je savoir si mes bouchons d’oreilles 3M(MC) sont ajustés correctement?

    Après l’insertion appropriée, quand vous écoutez un son continu, se couvrir fermement les oreilles avec les mains légèrement bombées. Si les bouchons sont bien ajustés, l’intensité du bruit devrait être à peu près la même, que les oreilles soient couvertes ou non.
  • Quels sont les meilleurs dispositifs de protection de l’ouïe?

    Ceux qui sont confortables et bien ajustés à vos oreilles.
    • Les dispositifs de protection de l’ouïe doivent être bien ajustés pour bloquer le bruit.
    • Les dispositifs de protection de l’ouïe qui s’ajustent bien sont plus susceptibles d’être :
      • portés adéquatement;
      • portés pendant toute la durée de l’exposition aux bruits potentiellement dangereux.
  • Comment évalue-t-on la protection de l’ouïe?

    Chaque dispositif de protection de l’ouïe porte une étiquette mentionnant l’indice de réduction du bruit (IRB) et la classe de la CSA. La CSA exige que l’IRB soit décalé afin de mieux refléter le niveau de protection que le travailleur recevra. Veuillez consulter la norme pour connaître la méthode le décalage des valeurs de l’IRB et l’attribution de la classe de la CSA.
  • En quoi consiste l’indice de réduction du bruit (IRB)?

    Il s’agit d’une description du niveau d’atténuation (réduction du bruit) que les dispositifs de protection de l’ouïe fournissent et qui est obtenue par des essais en laboratoire.
    • L’IRB décrit l’« ajustement optimal » des dispositifs de protection de l’ouïe lorsqu’ils sont portés dans des conditions idéales.
    • Comme l’étiquette indiquant la consommation prévue d’un véhicule neuf, l’IRB ne tient pas compte des conditions dans lesquelles l’acheteur peut utiliser le produit.
  • L’IRB est-il une bonne évaluation du niveau de protection obtenue par les personnes qui portent ces dispositifs?

    Non. Au travail ou à la maison, le niveau de réduction du bruit obtenu par l’utilisateur varie beaucoup.
    • Au sein d’un groupe de personnes portant le même dispositif de protection de l’ouïe, certaines personnes obtiennent une atténuation importante du bruit, alors que d’autres en obtiennent moins en raison des différences dans ce qui suit :
      • l’ajustement du dispositif de protection de l’ouïe;
      • les aptitudes de l’utilisateur à effectuer l’ajustement;
      • la motivation de l’utilisateur.
    • La CSA recommande un essai d’ajustement individuel à l’aide d’un système d’estimation de l’atténuation sur le terrain comme le système de validation E-A-Rfit 3MMC afin de mesurer l’atténuation du bruit que chaque personne obtient grâce à son dispositif de protection.
  • Les dispositifs de protection de l’ouïe avec un indice de réduction du bruit (IRB) de 32 décibels (dB) sont-ils plus efficaces que ceux dont l’IRB est de 30 dB?

    Non. Les différences d’IRB de 3 dB ou moins ne sont pas significatives lorsque vous comparez des dispositifs de protection de l’ouïe.
    • En raison de la variabilité de la méthode utilisée par le laboratoire pour mesurer l’atténuation de bruit qu’offrent les dispositifs de protection de l’ouïe, les différences entre les valeurs d’IRB de 3 dB ou moins ne sont pas statistiquement significatives.
  • Quel niveau d’atténuation de bruit est suffisant?

    Pour la plupart des gens, une atténuation efficace du bruit de 10 à 15 dB suffit pour réduire l’exposition moyenne pondérée dans le temps à 85 dB(A) – le niveau recommandé par la CSA.
    • Il se peut qu’une atténuation plus importante soit nécessaire pour :
      • l’exposition au bruit moyenne pondérée dans le temps supérieure à 95 dB(A);
      • des temps d’exposition prolongée (plus de huit heures) à des niveaux moyens pondérés dans le temps supérieurs à 90 dB(A);
      • les personnes qui ont déjà subi une perte auditive due à une exposition à des bruits intenses.
    • La CSA exige que l’employeur fournisse des dispositifs de protection de l’ouïe capables de diminuer l’exposition moyenne pondérée dans le temps des employés à moins de 85 dB(A). Consulter les autorités locales de son territoire de compétence pour connaître les limites d’exposition.
      • On doit fournir aux employés qui ont subi une perte d’audition appelée déplacement du seuil d’audition standard ou important, des dispositifs de protection de l’ouïe capables de réduire leur exposition moyenne pondérée dans le temps à 85 dB(A).
  • Les bouchons d’oreilles à IRB élevé procurent-ils plus de protection que les protecteurs d’oreilles?

    Non. Des études menées sur des lieux de travail indiquent que les protecteurs d’oreilles offrent souvent une réduction du bruit supérieure à celle des bouchons d’oreilles, en dépit des différences dans l’indice de réduction du bruit (IRB).
    • Il est relativement facile d’obtenir un bon ajustement avec des protecteurs d’oreilles, même avec une formation minimale.
    • Comparativement aux bouchons d’oreilles, les protecteurs d’oreilles peuvent s’ajuster de manière plus uniforme chaque fois qu’on les porte.
  • Quel est le niveau d’atténuation de bruit supplémentaire que l’on peut obtenir quand on porte des bouchons d’oreilles et des protecteurs d’oreilles?

    Selon la norme Z94.2-F14 de la CSA, une « double protection » permet d’obtenir une atténuation de bruit supplémentaire de 5 dB à ce qui est obtenu quand le dispositif présentant l’IRB le plus élevé est porté seul.
    • L’atténuation de bruit combinée est surtout influencée par l’ajustement des bouchons d’oreilles.
    • L’atténuation de bruit supplémentaire obtenue est :
      • plus élevée pour les basses fréquences que pour les fréquences élevées;
      • environ la même, peu importe que les protecteurs d’oreilles soient portés ou non.
  • Y a-t-il une manière de mesurer l’efficacité de mes bouchons ou de mes protecteurs d’oreilles?

    Oui. 3M offre des essais d’ajustement pour les bouchons et les protecteurs d’oreilles à l’aide du système de validation double pour les oreilles E-A-Rfit 3M(MC).
    • Un système d’essais d’ajustement fournit un indice d’atténuation personnel (IAP) qui indique le niveau de protection que le travailleur reçoit grâce à son dispositif de protection.
    • Une nouvelle norme, la norme Z1007-F16 de la CSA, inclut les essais d’ajustement comme l’une des quatre méthodes de sélection au moment de déterminer le dispositif de protection de l’ouïe le plus approprié.
  • Quel effet les lunettes de protection ont-elles sur l’atténuation du bruit offerte par les protecteurs d’oreilles?

    La réduction du bruit peut être inférieure si des courroies de lunettes, de lunettes à coques ou de respirateur passent sous la surface de scellement des coussinets des protecteurs d’oreilles.
    • La perte de niveau d’atténuation du bruit peut s’élever à 3 à 8 dB; ce chiffre est plus élevé pour les basses fréquentes que pour les hautes.
    • Pour une réduction de bruit maximale, choisir des lunettes ou des lunettes à coques avec des branches minces et plates ou des courroies qui nuiront le moins possible à l’étanchéité des coussinets.
    • Ramener les cheveux longs le plus en arrière possible et enlever les accessoires qui peuvent entraver l’étanchéité des protecteurs (crayons, chapeau, bijoux ou écouteurs intra-auriculaires).
    • 3M recommande d’effectuer un essai d’ajustement de vos protecteurs d’oreilles tout en portant vos lunettes de protection afin de déterminer si les tiges influencent le niveau de protection dont vous avez besoin.
  • Les dispositifs de protection de l’ouïe sont-ils efficaces pour le tir avec une arme à feu?

    Oui. Les dispositifs de protection de l’ouïe peuvent réduire considérablement le risque de dommages aux oreilles causés par les coups de feu.
    • Pour une atténuation maximale du bruit, porter des bouchons d’oreilles en mousse jetables ajustés au fond du conduit auditif avec des protecteurs d’oreilles légers et confortables.
    • Pour améliorer la communication et/ou la perception de la situation, porter des bouchons d’oreilles ou des protecteurs d’oreilles dépendants des niveaux de bruit.
      • Bien qu’ils ne protègent pas autant que les bouchons d’oreilles en mousse ou les protecteurs d’oreilles traditionnels, ces dispositifs de protection de l’ouïe offrent une atténuation du bruit qui augmente avec le niveau sonore. Cela permet de protéger contre les coups très forts d’armes à feu, mais l’utilisateur peut entendre les conversations ou les sons ambiants entre les coups de feu.
      • Voici des types de dispositifs de protection de l’ouïe dépendants des niveaux de bruit :
        • Protecteur d’oreilles Tactical Peltor(MC) 3M(MC)
    • Vous pourriez avoir besoin d’une atténuation du bruit accrue quand vous tirez :
      • un grand nombre de coups de feu;
      • avec des armes à feu très puissantes.
  • Peut-on laver et réutiliser les bouchons d’oreilles en mousse jetables?

    Il n’est généralement pas recommandé de laver les bouchons d’oreilles en mousse, mais on peut les réutiliser plusieurs fois avant de les jeter.
    • Remplacer les bouchons d’oreilles :
      • lorsqu’ils sont endommagés, sales ou recouverts de cérumen;
      • lorsqu’ils ne sont plus doux et souples ou qu’ils ne reprennent pas leur forme originale quand on les retire de l’oreille.
  • Suis-je plus susceptible d’avoir des infections aux oreilles si je porte des bouchons d’oreilles?

    Non. L’incidence des infections de l’oreille chez les personnes qui portent régulièrement des bouchons d’oreilles n’est pas plus élevée que celle de la population en général.
    • Pour prévenir l’irritation cutanée dans le conduit auditif, toujours porter des bouchons d’oreilles propres.
    • Ne jamais tenter de nettoyer votre conduit auditif avec un coton-tige.
  • À quoi servent les bouchons d’oreilles perceptibles par les détecteurs de métal?

    Les bouchons d’oreilles perceptibles par les détecteurs de métal 3MMC contiennent un roulement à billes en acier inoxydable de qualité médicale et leur cordon comporte un oxyde métallique qui peut être détecté dans les installations de fabrication.
    • Les bouchons d’oreilles perceptibles par les détecteurs de métal avec cordon sont parfaits pour être utilisés dans les usines de production et de transformation alimentaire, où la prévention de la contamination est essentielle.
  • Quel est le coefficient d’équivalence de la CSA en matière d’exposition au bruit?

    Le coefficient d’équivalence de la CSA décrit l’augmentation ou l’atténuation du niveau de bruit (dB) nécessaire pour doubler la dose de bruit quotidienne d’un travailleur ou la réduire de moitié.
    • La CSA utilise un coefficient d’équivalence de 3 dB. Lorsque l’exposition au bruit moyenne pondérée dans le temps sur huit heures du travailleur augmente de 3 dB, sa dose quotidienne de bruit double. Lorsque l’exposition au bruit moyenne pondérée dans le temps diminue de 3 dB, sa dose quotidienne de bruit est réduite de moitié.
    • Chaque fois que la dose de bruit augmente, la quantité de temps (en heures) pendant laquelle le travailleur peut être exposé à ce son diminue. Inversement, chaque fois que la dose de bruit diminue, on permet chaque jour une exposition plus longue à ce niveau de bruit.
    • Consulter les autorités locales de votre territoire de compétence pour connaître votre coefficient d’équivalence. Exemple : Le coefficient est de 5 dB dans la province de Québec.
  • Peut-on prévenir la perte auditive?

    La perte auditive due au bruit est entièrement évitable.
    • La première étape de la prévention est l’élimination du bruit à la source et, si cela n’est pas possible, l’utilisation de dispositifs de protection de l’ouïe.
    • Selon la CSA, si une personne est exposée en moyenne huit heures à plus de 85 dB(A), alors elle doit utiliser un dispositif de protection de l’ouïe.
Assistance technique: 1-800-267-4414 Assistance technique: 1-800-267-4414 Service à la clientèle: 1-800-3M-HELPS (364-3577) Service à la clientèle: 1-800-3M-HELPS (364-3577)
Autres Sites de 3M
Portail des partenaires
Suivez-nous
3M, 3M Science. Au service de la Vie. et toutes les autres marques de commerce indiquées sont des marques de commerce de 3M.
Changement de lieu
Canada - English | Français